Découvrir le métier de déclarant en douane après un BTS GTLA

Déclarant(e) en douane

Métiers accessibles après une formation en logistique et transport

Déclarant en douanes

Devenir déclarant en douane avec un BTS GTLA

Vous aimeriez devenir déclarant en douane ? Pour exercer ce métier assez technique, il faut avoir une solide formation en transport et logistique comme le BTS GTLA (ancien BTS TPL). En effet, vous aurez besoin de bien connaître le monde de l’acheminement de marchandise mais aussi la législation douanière pour travailler en tant que déclarant en douane.

Avec un Bac+2 spécialisé dans le domaine et l’expérience en entreprise offerte par l’apprentissage en alternance, vous aurez toutes les chances de votre côté pour travailler en douane !

Nature du travail de déclarant en douane

Le métier de déclarant en douane consiste à vérifier que tous les papiers de transport de marchandises soient en règle pour passer les frontières. Il travaille donc majoritairement dans le secteur de l’import-export à l’international. Quelles sont ses missions au quotidien ?

Interface douane/client

Comme son nom de poste l’indique, le déclarant en douane a la responsabilité de la déclaration en douane. Il a pour mission d’effectuer la liaison entre les services des entreprises clientes (transit, export, comptabilité…) et ceux de la douane qu’il représente. Que le transport de marchandise soit de l’import ou de l’export, dès qu’une frontière doit être passée, le déclarant en douane intervient !

Appliquer la législation douanière

Evidemment, pour exercer son métier le déclarant en douane doit connaître sur le bout des doigts la législation douanière en vigueur ! C’est lui qui calcule le montant des droits et taxes et qui communique à la douane toutes les informations pertinentes concernant les marchandises.

Il vérifie que les pièces fournies par le client soient bien conformes à la réglementation en vigueur avant de signer le dossier et de le remettre à la douane. Au passage, il s’assure que la procédure de dédouanement se déroule bien.

Adapter son travail à la marchandise transportée

La déclaration de douane comprend :

  • l’origine des marchandises,
  • leur quantité,
  • leur poids,
  • leur destination
  • le mode de transport utilisé
  • le type de vente,
  • la facture,
  • parfois des contrats d’assurance ou certificats sanitaires

Chaque type de marchandise acheminée exige des attestions de transport différentes et parfois particulières (œuvres d’art, animaux, marchandises dangereuses…).

Des contrôles ponctuels sur le terrain

Quand la douane le recommande, le déclarant effectue lui-même le contrôle physique des marchandises sur le terrain. Il communique avec le client pour remplir une déclaration la plus juste possible.

Lieux d’exercice du métier de déclarant en douane et statut

Selon la structure

La profession étant encadrée, il faut un agrément des services des douanes pour exercer. Le déclarant peut être salarié dans le service transit ou douane d’une entreprise de transport, chez un commissionnaire ou un auxiliaire de transport reconnus par les douanes. Dans une grosse structure, il est souvent épaulé par un aide-déclarant.

Horaires souples

C’est un emploi de bureau varié, qui comporte des surcharges de travail momentanées, d’où la nécessité d’accepter une grande souplesse dans les horaires. Le rythme d’activité est souvent fonction de la disponibilité de l’administration des douanes et des arrivages de marchandises. Plus longues sont les formalités, plus cela coûte cher au client.

Garder son autonomie

Le déclarant doit parfois assister au dédouanement des marchandises, ce qui se traduit souvent par une présence aux frontières (route, quai de gare…). Des contacts se nouent alors avec des interlocuteurs très divers : armateurs, consignataires, compagnies d’assurances… Mais c’est en toute autonomie que le déclarant en douane rédige les formulaires réglementaires.

Compétences requises

Rigueur et diplomatie

Ce professionnel du transport et de la logistique doit faire preuve de rigueur, d’organisation et d’opiniâtreté, mais aussi de diplomatie avec les clients et les services des douanes. Par ailleurs, une résistance au stress permet de jongler avec les délais, que les entreprises veulent toujours plus courts ! Dans cette profession de déclarant en douane, les qualités personnelles et l’expérience font toute la différence.

Droit et gestion

Procédures de dédouanement, droit international des affaires, droit fiscal… les déclarants doivent connaître la législation douanière et les techniques de transit (import-export) sur le bout des doigts. Des notions de gestion et d’encadrement leur sont également d’une grande utilité.

Micro-informatique, anglais…

À l’heure du fax et de l’internet, les démarches administratives vont de pair avec la maîtrise des outils informatiques. Par ailleurs, la pratique d’une langue étrangère, en général l’anglais, est obligatoire. Enfin, le permis de conduire et un moyen de locomotion personnel sont nécessaires lors des déplacements.

Une formation de déclarant en douane (comme le BTS transport et prestations logistiques ) vous permettra d’acquérir l’ensemble de ces compétences.

Salaire et marché du travail

Un(e) déclarant(e) en douane touche un salaire moyen entre 1500 et 1800 € bruts mensuels lorsqu’il démarre une carrière dans les transports.

Toute opération d »import-export à l’international est concernée par son travail, que ce transport de marchandises concerne des pays de l’Union Européenne ou hors-traité de libre échange. Dans tous les cas, l’acheminement de biens ou d’animaux vivants est conditionné par des déclarations en douane.

Pour réaliser ces procédures compliquées et respecter la législation, il est nécessaire d’être formé précisément à ce type de déclarations. C’est pour cela qu’il est vivement recommandé d’être titulaire d’un bac+2 ou d’un bac+3 en transport, logistique et distribution. Ainsi, vous serez reconnu comme un spécialiste du secteur, pourrez obtenir un emploi et même progresser. Une carrière classique démarre par la fonction d‘aide-déclarant (que vous pouvez par exemple occuper lors de votre BTS GTLA en alternance avant d’exercer le métier de déclarant en douane. Ensuite, en progressant dans votre carrière et en accumulant des années d’expérience, vous pourrez avoir en charge tout un service.

Demande d'information gratuite

BTS Gestion des Transports et Logistique Associée

Inscription