Devenir agent de transit après un BTS transport et logistique

Agent de transit

Métiers accessibles après une formation en logistique et transport

Comment devenir agent de transit

Comme pour tout métier, et en particuliers ceux spécialisés dans un secteur d’activité bien particuliers, il est vivement recommandé d’obtenir un diplôme en transport et logistique pour devenir agent de transit. En effet, le monde du transport est très réglementé et nécessite des connaissances bien spécifiques. Les entreprises sont constamment à la recherche de profils qualifiés ayant une bonne connaissance du terrain.

Obtenez un BTS GTLA en alternance (Transport Logistique) ! Une formation qui vous permet d’être diplômé d’un bac+2 reconnu par le monde professionnel mais aussi, grâce à l’alternance, d’avoir déjà deux années d’expérience dans le secteur lorsque vous chercherez un emploi. Une véritable aubaine puisque vous accumulez des connaissances, des savoir-faire sur le terrain tout en profitant d’un salaire et d’une formation prise en charge par l’entreprise d’accueil.

Nature du travail d’agent de transit

Suivre rigoureusement les réglementations

La circulation de marchandises est particulièrement réglementée, notamment dans le cadre du commerce international (mais pas que !). L’agent de transit doit respecter l’ensemble des consignes rédigées dans les contrats d’expédition ou de réception des marchandises.

Ces directives doivent être suivies avec la plus grande rigueur et ne tolèrent pas la moindre approximation ! Elles obéissent à des lois qui différent en fonction :

  • des produits,
  • des modes de transport
  • des pays traversés.

Une fonction administrative et commerciale

L’agent de transit exerce une fonction à la fois administrative et commerciale. En effet, l’une des facettes de ce métier du transport est la recherche d’une solution rapide et peu coûteuse. Pour cette mission, ce professionnel va choisir le mode de transport des marchandises le plus adapté parmi ceux possibles (transport aérien, routier, maritime ou encore fret). Il va prendre en charge la négociation avec les transporteurs pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Mais ce n’est pas un métier uniquement orienté vers le commerce et la négociation ! En effet, l’agent de transit a aussi une fonction plus administrative, celle d’établir les documents d’expéditions (déclaration de douane,  attestations de transport, certificats sanitaires…).

Trouver une solution en cas de problème

S’il y a un quelconque problème dans l’acheminement des marchandises, c’est à lui de le régler ! Il peut par exemple s’agir de la perte ou du vol d’une partie de la cargaison mais aussi de dégâts occasionnés lors du transport.

Salaire et marché du travail

Il existe aujourd’hui de larges débouchés dans les secteurs de la logistique et du transport. Le métier d’agent de transit ne fait pas exception ! Avec des réglementations toujours plus complexes, une mondialisation toujours plus importante et le développement du commerce en ligne, les besoins en personnel qualifié sont exponentiels !

De nombreuses entreprises recherchent des candidats titulaires d’un Bac+2 et ayant déjà une expérience dans le secteur. La demande ne devrait pas faiblir dans les années à venir alors si vous êtes intéressé par ce métier, n’hésitez pas à vous former car vous n’aurez pas de difficulté à trouver un emploi.

Les zones qui recrutent le plus sont celles par lesquelles transitent le maximum de marchandises et de personnes c’est à dire principalement les aéroports parisiens mais aussi provinciaux, les ports ou gares.

Évoluer en tant qu’agent de transit

Un agent de transit touche autour du SMIC lorsqu’il démarre une carrière dans les transports. Pour évoluer plus rapidement et accéder à des postes d’encadrement, n’hésitez pas à vous renseigner sur notre formation Responsable Logistique. Une fois titulaire d’un Bac+3 dans ce secteur et préparé à manager une équipe, vous pourrez postuler à des postes à responsabilité dans le secteur de la logistique et du transport.

Compétences requises

Satisfaire le client

L’agent de transit obéit à deux impératifs parfois contradictoires. Respecter les instructions du client et tenir compte des dispositions réglementaires en vigueur pour les transports. Dans tous les cas, il est réactif et rigoureux.

Ne pas céder au stress

Coordinateur, l’agent de transit ne se laisse jamais prendre au dépourvu. Il propose des solutions, explique et convainc. Pas question de céder au stress provoqué par les sonneries régulières du téléphone et la lenteur de l’administration ! Calme et méthode, c’est sa devise.

Se montrer diplomate

La législation des douanes, les assurances et le droit international n’ont pas de secret pour lui. L’agent de transit est un technicien qui réalise des études et manie parfaitement les outils informatiques. L’aspect international de son activité lui demande de parler au moins l’anglais. La négociation des prix et la signature des contrats requièrent toute son habileté et son sens du contact.

Une formation d’agent de transit (comme le BTS transport et prestations logistiques ) vous permettra d’acquérir l’ensemble de ces compétences.

Lieux d’exercice du métier d’agent de transit et statut

Différentes structures

Le métier d’agent de transit s’exerce au sein du service de transit d’une entreprise ou dans une structure regroupant commissionnaires et opérateurs de transport en trafic international. Dans ce dernier cas, l’agent de transit propose ses services à diverses entreprises qui ont besoin d’expédier des marchandises.

Horaires souples

L’activité suit le rythme des douanes et des arrivages de marchandises. Des surcharges de travail surviennent ponctuellement. Les accidents, pannes et autres imprévus obligent l’agent de transit à une grande souplesse dans ses horaires de travail.

En relation avec divers experts

L’agent entretient des relations régulières avec différents partenaires extérieurs. Compagnies d’assurances (pour établir des contrats spécifiques et pour traiter des litiges), douanes, chambres de commerce (pour vérifier un point précis du droit international).

Comprendre les clients

Les relations avec les clients sont toujours délicates à gérer. Une mauvaise interprétation des instructions, un défaut de transmission… peuvent provoquer des pertes financières.

Demande d'information gratuite

BTS Gestion des Transports et Logistique Associée

Inscription