Le métier d'affréteur routier en transport après un BTS GTLA

Affréteur(euse) routier national et international

Métiers accessibles après une formation en logistique et transport

Quelle formation pour devenir affréteur routier

Vous souhaitez exercer le métier d’affréteur routier dans le secteur du transport national et international ? Obtenez un bac+2 en transport et logistique ou un bac + 3 ! C’est la meilleure manière de se former à devenir affréteur.

Institut Nemo vous propose de suivre un BTS Gestion des Transports et Logistique associée. Une formation anciennement connue sous le nom de BTS Transport et Prestations Logistiques (TPL).

Notre conseil : ce métier requiert une certaine expérience du terrain pour pouvoir mieux organiser le transport. Ainsi, devenez affréteur en suivant une formation en alternance. Vous aurez à la fois toutes les compétences techniques et connaissances nécessaires mais vous aurez pratiqué au sein d’une entreprise durant 2 ans.

Un gage de sérieux et de professionnalisme qui vous permettra de trouver un emploi rapidement à l’issue de votre formation.

Les missions d’un affréteur

Que fait un affréteur routier national et international ? Le cœur de ce métier est l’organisation du transport de marchandises par différents moyens de transports. L’acheminement des produits peut se faire au niveau routier, aérien, maritime, ferroviaire ou encore fluvial. Ce professionnel du transport choisira le moyen le plus approprié en fonction de critères comme le rapport qualité/prix ou le temps d’acheminement optimal. Il peut non seulement s’occuper de la livraison de marchandises (denrées, outils, matières premières…) mais aussi du transport de particuliers.

L’affréteur a pour mission d’acheter et vendre des prestations de transport national et/ou international pour le compte de clients. C’est un intermédiaire qui suit scrupuleusement la réglementation en vigueur. Il doit aussi réussir les objectifs commerciaux fixés (qualité, coût, délai).

Il peut avoir des missions d’encadrement et coordonner l’activité d’une équipe au sein d’un service affrètement d’une structure. Son activité au quotidien diffère selon le type de structure (entreprise de transport, commissionnaire transport, courtier maritime, …), le mode de transport (routier, maritime, aérien, ferroviaire, fluvial, …) et le type de transit (import, export).

Avantages et inconvénients du métier d’affréteur

Les tâches de l’affréteur routier sont donc très variées, c’est un métier qui ne laisse pas de place à la routine ! L’un des autres avantages de cette fonction c’est qu’elle permet d’avoir de nombreux contacts humains avec les différents corps de métiers (dans l’entreprise, prestataires, clients…).  Enfin, les salaires sont attractifs.

En revanche, les horaires sont assez irréguliers car le transport ne s’arrête jamais, notamment lorsqu’on travaille avec des clients internationaux. Il faut pouvoir se rendre disponible et n’avoir pas peur de faire des heures supplémentaires.

Lieux d’exercice du métier d’affréteur et statut

L’activité du métier d’affréteur (affréteuse), national ou international, s’exerce au sein d’entreprises de transport et de logistique (commissionnaire de transport, entreprises de messagerie, entreposage, courtage, cabinet conseil) mais aussi dans le secteur industriel.

Dans ces entreprises, il sera en contact avec les clients et en relation avec différents services et intervenants (transporteurs, service exploitation, service commercial, …).

Salaire et marché du travail

Un affréteur touche environ 1600€ lorsqu’il démarre une carrière dans les transports. Il n’aura pas de difficultés à trouver un emploi car de nombreuses entreprises recherchent des salariés qualifiés dans ce domaine. Ainsi, en temps que jeune diplômé, votre insertion professionnelle sera grandement facilitée. Et ce, surtout si vous avez déjà une expérience professionnelle grâce à l’alternance.

Avec une certaine ancienneté dans la fonction, il peut évoluer vers le métier de chef d’exploitation voire même de chef d’agence de transport. Pour faciliter son évolution, il peut obtenir un Bac+3 en logistique comme le titre de Responsable Logistique de distribution en alternance, dispensé par notre Institut.

Un affréteur peut également se lancer dans la création de sa propre entreprise d’affrètement.

Compétences requises

Les compétences requises pour exercer un emploi d’affréteur sont :

  • Utilisation d’outils bureautiques (traitement de texte, tableur,…)
  • Utilisation de logiciel d’Echange de Données Informatisées -EDI-
  • Réglementation du transport de marchandises
  • Réglementation du commerce international (Incoterms, …)
  • Droit commercial
  • Caractéristiques des différents types de transport
  • Réglementation des douanes
  • Géographie des transports (réseau routier, lignes maritimes, aériennes, fluviales, …)
  • Réglementation du transport de matières et produits dangereux
  • Organisation du marché des transports (tarifs, tendances, …)
  • Techniques commerciales

Une formation d’affréteur routier (comme le BTS GTLA ) vous permettra d’acquérir l’ensemble de ces compétences.

Qualités humaines

Vous aimez analyser et avez l’esprit de synthèse ? On apprécie votre réactivité et votre autonomie dans le cadre du travail ? Vous pratiquez les langues étrangères et notamment l’anglais ? Votre profil correspond à celui recherché pour exercer ce métier !

Demande d'information gratuite

BTS Gestion des Transports et Logistique Associée

Inscription